Généalogie & ADN

Et si j’ai déjà fait tester mon ADN pour rechercher mes différentes origines ? Est-ce que j’ai encore besoin de faire une recherche d’ancêtres classique et d’avoir une généalogie

à partir de documents ?
 

Cas N°1: Vous avez été adopté(e) ou abandonné(e) sous X ou vous êtes né(e) d’un père inconnu ou d’un donneur.

Faire tester son ADN est la piste à privilégier pour résoudre les mystères liés à votre filiation.
 

Mais attention ! Faire tester son ADN à des fins généalogiques n'est pas possible dans certains pays comme la France. Ailleurs, dans le monde entier (États-Unis, Canada mais aussi dans plusieurs pays d’Europe (Suisse, Danemark, Royaume-Uni, Espagne ...) les tests ADN sont de plus en plus répandus et très populaires.
 

Cas N°2:  Pour tous les autres... Faire tester son ADN est une piste complémentaire à la recherche généalogique classique. Cela ne vous donnera pas toujours des noms et des dates précises mais vous précisera des régions du monde avec plus ou moins d’acuité. Vous obtiendrez des correspondances ADN avec des cousins plus ou moins éloignés ou vous en apprendrez plus sur vos lignées paternelles et maternelles ancestrales.

 

Pour arriver à retrouver des ancêtres communs avec les cousins avec qui vous partagez quelques segments d’ADN il vous faudra faire le lien avec une recherche généalogique classique à partir de documents d’archives.

Avoir fait les deux est un vrai plus !
 

Je ne suis pas spécialisée dans le domaine de la généalogie génétique mais je peux vous recommander des spécialistes américains, canadiens ou brésiliens qui sauront vous guider et interpréter vos résultats si vous décidez de vous lancer dans cette aventure. 

Famille souriante
Petite fille avec du pain
les enfants en cours d'exécution
Portrait de famille heureuse
Les enfants des bulles
ADN